Comment faire connaître son entreprise sur Internet : Guide complet

Femme sur fond bleu faisant du marketing digital pour faire connaitre son entreprise

Faire connaître son entreprise sur internet n’est pas une chose aisée, d’autant plus si vous souhaitez optimiser votre visibilité en attirant une nouvelle audience et convertir davantage vos clients. En sachant que la visibilité et la notoriété influencent directement votre activité commerciale, connaître quelques astuces pour développer cet aspect de votre entreprise peut être judicieux.

Aujourd’hui, vous souhaitez vous faire connaître sur Internet et augmentez, par la même occasion, votre chiffre d’affaires. Malheureusement, si personne ne vous connaît, cela se complique quelque peu. Voici donc un guide, étape par étape, des actions à mettre en place pour réussir à faire connaître son entreprise sur Internet.

Définir une stratégie de positionnement précise

Concrètement, votre positionnement doit être le plus précis possible. En d’autres termes, imaginez-vous en train de dire à Google : « Je suis expert de tel ou tel domaine et je propose tel ou tel produit/service ».

Grâce à ce procédé, vous êtes capable d’être complètement différent de vos concurrents en offrant une valeur unique à votre entreprise. Si vous suivez « la masse » des sites internet, vous risquez de vous retrouver noyé dans un océan d’autres concurrents qui font exactement la même chose que vous… Faire connaître son entreprise sur internet c’est déjà se différencier des autres.

Définir une thématique et une niche particulière

En sélectionnant une niche ou une thématique trop large, vous faites l’erreur que la majorité des personnes font : être un blog ou un site de plus dans cette masse. Pour mettre toutes les chances de votre côté et éviter d’entrer en compétition avec tous vos concurrents principaux, vous devez vous démarquer et choisir une niche plus spécifique.

Par exemple, au lieu de choisir la thématique de la gastronomie, choisissez plutôt une niche particulière de cette thématique comme l’alimentation vegan (très à la mode, soit dit en passant), les petits-fours salés/sucrés, la pâtisserie…

Ne vous focalisez plus sur des requêtes telles que :

  • « Comment apprendre à cuisiner ? »
  • « Comment choisir ses ustensiles de cuisine ? »
  • Ou encore : « Recettes de cuisine facile à réaliser »

Mais privilégiez plutôt celles-ci :

  • « Comment devenir vegan ? »
  • « Recettes de gâteaux au chocolat vegan »

Il faut donc adapter votre « offre » à celle du marché et proposer un contenu et des connaissances qui répondent aux questions et aux besoins de ces utilisateurs-là. Ainsi, vous prenez dès le départ une longueur d’avance sur vos concurrents qui s’acharnent sur une thématique hors de leurs portées.

D’ailleurs, selon l’auteure du livre « L’image de marque est payante : le système en 5 étapes pour réinventer votre marque personnelle » (traduction française de : Branding Pays: The 5 Step System for Reinvent Your Personal Brand) de Karen Kang, un bon positionnement passe d’abord par une série de questions auxquelles vous devez répondre précisément :

  • Quelle audience ciblez-vous ?
  • Quel est le problème de votre audience ?
  • Quelle est votre thématique/niche ?
  • Quelle valeur ajoutée offrez-vous à vos lecteurs/prospects ?
  • Et enfin, quels avantages avez-vous par rapport à la concurrence ?

Valorisez votre positionnement à l’aide de votre expertise

Pour qu’il soit efficace, votre positionnement doit être associé à une expertise spécifique dans un domaine spécifique. Il s’agit de mettre en avant vos atouts pour faire correspondre votre offre avec votre cible.

Reprenons l’exemple précédent, un bon positionnement serait établi comme suit :

  • Votre public cible : toutes les personnes intéressées par le régime vegan et/ou celles qui souhaitent en apprendre davantage.
  • Ce que vous proposez : un contenu offrant votre expertise et permettant à votre cible de comprendre pourquoi et comment devenir vegan.
  • Votre atout compétitif : Un guide complet étape par étape pour réussir sa transition vegan en 6 mois.

À partir de là, vous avez déjà un plan stratégique à suivre et à mettre en place. Évidemment, plus vous êtes précis, meilleurs seront vos résultats. Comme exemple, vous pourriez affiner encore plus votre niche en ne travaillant que la pâtisserie vegan. Si vous voulez en savoir plus nous avons un article dédié sur l’inbound marketing.

Mots-clés stratégiques : favorisez le référencement naturel

Au premier abord, le référencement naturel (SEO) paraît être une stratégie très compliquée à mettre en œuvre, mais en réalité, ce n’est pas tout à fait vrai. De toute évidence, si vous voulez vraiment réussir à vous faire connaître sur Internet, vous devez absolument vous positionner correctement dans les résultats de recherche de Google.

Malheureusement, il n’y a pas de secret, l’unique objectif de cette stratégie est de définir vos principaux mots-clés stratégiques. Pour rappel, vos mots-clés correspondent aux requêtes que recherche votre cible sur les moteurs de recherche comme Google ou Bing. Pour aller un peu plus loin, vous pouvez réfléchir à ce que pourrait potentiellement rechercher vos lecteurs pour trouver votre contenu, celui qui résout le problème de ceux-ci. À savoir, en France, les internautes utilisent en moyenne plus de 3,5 mots par requête sur Google. (Source : YOODA Insight).

Pour faire simple, la recherche de mots-clés est résumée en 3 points majeurs :

  1. Vérifiez que le mot-clé est suffisamment intéressant.
  2. Checker le taux de compétitivité du mot-clé.
  3. Confirmer le mot-clé grâce à son volume recherche (idéalement supérieur à 1000 recherches par mois)

Faire une liste des mots-clés les plus pertinents

Pour ne pas rendre la tâche trop compliquée, vous devez noter dans un premier temps tous les mots-clés indispensables à votre positionnement. Ils doivent décrire votre activité. Par exemple, vous êtes un restaurant vegan, vos mots-clés indispensables sont : « restaurant », « gastronomie », « vegan »…

Ensuite, vous devez aussi déterminer vos mots-clés secondaires. Ceux qui sont utiles, mais moins importants, c’est-à-dire qu’ils apportent une valeur à vos lecteurs. Honnêtement, ce peut être tout et n’importe quoi, comme le lieu de votre restaurant, l’utilisation d’un aliment spécifique ou encore celle d’une marque de produits vegan.

Enfin, ajoutez des compléments de mots-clés tels que « pas cher », « sans viande »…

Vérifiez les statistiques de concurrence de vos mots-clés

Une fois que vous avez fait un joli mélange de vos mots-clés, il faut être sûr que ceux-ci ne sont pas trop compétitif. Qu’est-ce qu’on entend par là ? Il s’agit du nombre de résultats de recherche associé à cette requête de mots-clés. Tapez-les simplement dans Google.

Idéalement, pour espérer vous positionner en première page, il ne doit pas y avoir plus d’un million de résultats. Privilégiez même ceux qui sont proches des 100 000 résultats.

Confirmez vos hypothèses avec le volume de recherche

Pour terminer et histoire de ne pas travailler pour rien, vous pouvez vérifier si le volume de recherche mensuel est suffisant pour se positionner dessus et obtenir de vrais résultats. Référencer son site internet, oui, mais uniquement sur des mots-clés qui ont un potentiel. N’hésitez pas à vous servir des outils fournis par Google pour checker le volume de recherche : l’outil de planification des mots-clés Adwords.

Optimisez votre site web pour le référencement Google

Par ailleurs, il est aussi intéressant, en terme de visibilité, d’optimiser son site internet pour le rendre « Google friendly ». Étape indispensable pour se faire connaître sur Internet, surtout pour une entreprise. Trois critères reviennent généralement en priorité lors de l’optimisation d’un site web : la structure du site, son contenu ainsi que la quantité de liens externes en direction de votre site internet.

Proposez une structure parfaitement optimisée

Pour améliorer l’expérience utilisateur, veuillez noter que votre site internet, et plus précisément sa structure, doit être impeccable. Il s’agit d’un des facteurs les plus importants pour un bon référencement Google. Sans trop s’attarder, disons que l’essentiel est à minima de proposer un site permettant la navigation mobile, tablette et PC, aussi appelé « responsive design ». D’ailleurs, il existe des outils en ligne offrant la possibilité de vérifier le code source de votre site pour être sûr qu’il correspond bien au standard des robots Google.

Un contenu parfaitement rédigé et optimisé SEO

Pour qu’une stratégie de positionnement soit efficace, vous devez offrir à vos lecteurs un moment unique et riche en connaissances. Toutefois, la rédaction d’un article de blog ou d’un contenu de site web est quelque peu différent d’une rédaction traditionnelle. Quelques pratiques sont à suivre afin de correspondre aux exigences de notre ami Google.

Par exemple, il est préférable d’intégrer vos mots-clés directement dans le corps du texte, dans les titres, et même dans l’adresse URL de vos pages web.

Mains de femmes qui écrit sur un carnet devant un ordinateur
La rédaction d’articles SEO est une compétence métier et ne s’improvise pas

Obtenir des backlinks de qualité pour votre site internet

Pour accroître votre « popularité », vous devez idéalement (nécessairement, même) avoir un minimum de sites qui vous recommandent, c’est-à-dire qui pointent vers l’URL de votre site. De cette manière, Google peut en déduire facilement que vous êtes un expert dans votre domaine d’activité. Vous serez considéré comme pertinent.

Plusieurs solutions existent, mais attention de ne pas vous faire blacklister si vous faites n’importe quoi. En voici quelques-unes pour vous aider :

  • Rédiger toujours un contenu de qualité qui peut éventuellement créer un « buzz ».
  • Rédiger des articles sponsorisés sur des blogs/sites de votre niche ou d’une thématique en lien avec la vôtre.
  • Partager massivement votre contenu sur les réseaux sociaux.
  • Faites le plus possible de partenariats.

Développez une communauté à l’aide des réseaux sociaux

Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont au cœur des stratégies marketing (social media marketing, par exemple). Seulement, il y a quelques astuces à savoir pour développer correctement votre visibilité sur ces plateformes. Facebook, Twitter, YouTube, Instagram, Linkedin, Pinterest… Quel est le meilleur média social pour réussir à se faire connaître sur Internet, sans dépenser un seul centime en publicité ?

Comment choisir le bon réseau social pour sa stratégie de positionnement ?

Grâce aux réseaux sociaux, vous pouvez développer votre communauté et votre visibilité sur le web, très facilement et à moindre coût. Bien évidemment, suivre une stratégie de média social est très long et ennuyant. Il va donc falloir réussir à sélectionner la bonne plateforme pour ne pas perdre de temps inutilement.

En fonction de votre persona, il va être important de définir par le biais de quel réseau social celui-ci arrive. Posez-vous quelques questions afin d’en déterminer la source rapidement :

  • Âge du prospect cible ?
  • Homme ou Femme ?
  • Que fait-il dans la vie (si nécessaire dans votre niche) ?
  • La cible a-t-elle des centres d’intérêts particuliers ?

Par exemple, en continuant notre précédente démonstration, sachez que si vous êtes restaurateur, il peut être malin de cibler un réseau social comme Instagram ou éventuellement Facebook. Ne perdez donc pas votre temps avec Snapchat…

Également, si vous décidez de proposer des cours de cuisine pour des team-building d’entreprise, cela sous-entend que vous ciblez du BtoB. Dans ce cas, préférez une plateforme comme Linkedin. À vous maintenant de mettre en place une stratégie de contenu adaptée à votre audience.

Capter vos lecteurs et fidélisez-les à long terme !

Pour continuer le chapitre du développement d’une communauté et se faire connaître sur internet, prévoyez d’automatiser une ou plusieurs campagnes d’e-mailing. Cette stratégie est, encore aujourd’hui, une méthode redoutable pour maintenir vos lecteurs en éveil et les convaincre de passer à l’action.

Mettre en place une stratégie de communication efficace

Pour optimiser les performances d’une campagne d’e-mailing, vous devez donner l’impression à votre lecteur qu’il a de l’importance pour vous, qu’il occupe une place significative dans l’environnement de votre marque. Inutile donc de le spammer de promotions à longueur de journée, ce serait contre-productif. Parlez-lui, offrez lui de la valeur chaque jour et ajoutez-y, de temps à autre, un lien sur lequel vous lui proposez un produit ou un service.

Favorisez toujours un contenu de qualité, extrêmement riche en informations plutôt qu’un contenu dit « poubelle », autrement dit, qui ne vaut rien.

Comment générer une base de données d’e-mails ?

Envoyez des e-mails dans le cadre de sa stratégie de communication, c’est super ! Sauf quand vous n’avez aucune base de données. Pour convaincre vos lecteurs de vous laisser leurs e-mails, vous devez les « appâter », un peu comme l’âne et la carotte, vous voyez ?

Grosso modo, de nombreuses méthodes existent et chacun d’entre elles a déjà fait ses preuves, inutile de revenir là-dessus. Voici donc quelques exemples de ce qu’il est possible de faire :

  • Trop souvent oubliées, les personnes qui font déjà partie de votre clientèle sont une source de contact très importante. Effectivement, elles sont plus enclines à l’achat, étant donné qu’elles ont déjà franchi le cap.
  • Offrez un guide en livre blanc, par exemple. Un livre numérique qui traite un problème lié à votre cible. Vos lecteurs pourront télécharger celui-ci en échange de leurs informations.
  • Selon les précédents partenariats que vous avez pu faire, essayez de négocier une location de base de données pour tenter de récupérer quelques e-mails, le temps d’une campagne.

Une petite astuce supplémentaire : sachez qu’il est possible d’exporter vos contacts Linkedin directement en une base de données. Pratique !

D’ailleurs, autre point également négligé, la signature. En effet, elle paraît anodine à première vue, mais elle permet surtout d’ajouter un lien vers un de vos produits/services sans qu’il ne soit perçu comme publicitaire. Idéal pour ne pas forcer la main à vos lecteurs.

Comment faire connaître plus rapidement votre site internet/entreprise ?

Pour conclure, d’autres opportunités s’offrent à vous pour se faire rapidement connaître sur Internet. Si vous êtes dans l’urgence ou que vous avez tendance à être impatient, vous pouvez adopter une stratégie « payante ». Il s’agit d’une option qui accélère votre progression sur la toile, mais qui peut s’avérer assez difficile pour les non-initiés. Voici donc quelques conseils pour obtenir des résultats plus rapidement, cependant, il va falloir payer quelques dizaines, voire centaines d’euros.

Utiliser la puissance de Facebook Ads

L’avantage numéro un de Facebook Ads, c’est certainement sa capacité à pouvoir cibler vraiment très précisément votre audience. Concrètement, pour revenir un peu à nos précédents exemples, dites-vous que vous avez la possibilité de cibler une personne ayant déjà fait des recherches sur le régime vegan, mais qui a aussi déjà acheté un produit/service sur Internet et se trouvant dans la tranche d’âge 20-25 ans, habitant à Paris, par exemple.

Vous l’avez compris, Facebook Ads est une opportunité en or ! Si vous avez quelques notions, il vous sera assez simple d’utiliser cette plateforme de publicité. Elle s’avère assez peu coûteuse et permet de d’attirer rapidement énormément de monde.

De plus depuis le rachat d’Instagram en 2012, les publicités Instagram sont gérés directement depuis Facebook Ads. Ainsi vous pouvez toucher du monde sur les deux plateformes.

Interface de gestion de FacebookAds
Interface de Facebook Ads

Lancer une campagne de publicité Google Adwords

Peut-être que vous n’aviez pas encore compris, mais Google Adwords est tout simplement la régie publicitaire du géant Américain. Le fonctionnement est légèrement différent de Facebook puisque vous ne ciblez pas des groupes de personnes en particulier, mais directement vos mots-clés cibles.

Grâce aux campagnes de publicité de Google, vous atterrissez directement dans les premiers résultats de recherche de Google, sans avoir à optimiser votre page avec le SEO. Évidemment, ce n’est pas gratuit…

Une manière ultra-simple de toucher un public chaud qui cherche une solution ou un produit en particulier. À vous de choisir les bons mots-clés correspondant à votre offre.

Collectez des leads avec LinkedIn ads

Avec 16 millions de membres en France, Linkedin est une des meilleurs sources pour acquérir des clients en BtoB.

Grâce à LinkedIn ads, vous pouvez générez des leads correspondant avec votre secteur, augmentez le trafic de votre site et améliorez votre notoriété. L’avantage de Linkedin est de pouvoir cibler et connaître vos prospects par leurs postes.

Soyez patient !

Si vous ne devez retenir qu’une seule chose de cet article, ce serait certainement la patience. Si vous précipitez les étapes, vous n’arrivez jamais à entreprendre une stratégie de positionnement sur Internet et sans ça : impossible de faire connaître son entreprise !

Avec une concurrence qui est de plus en plus présente sur la toile, l’originalité, la créativité et la qualité de votre contenu sont très importants pour développer votre visibilité. Suivez rigoureusement les stratégies marketing et vous y parviendrez d’un jour à l’autre.

Soyez unique et sortez du lot le plus possible. Pourquoi un client irait acheter chez vous, s’il ne vous connaît ni d’Eve ni d’Adams ? Si vous n’avez pas le temps ni la motivation de développer des stratégies telles que nous avons pu citer, vous pouvez faire appel à un prestataire externe, capable de s’en occuper moyennant quelques centaines d’euros !

Laisser un commentaire

Retour haut de page
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email